Ressources et Savoir

Ceci est une compilation des Ressources et Savoir provenant du réseau de l'ADEA. Le partage du Savoir est un objectif stratégique prioritaire de l'ADEA. Le capital social de toutes les parties prenantes de l'éducation en Afrique se bâtit par l'échange d'informations et le partage des connaissances avec d'autres. Cette section présente une grande variété d'articles, de livres et de documentation relatifs au développement de l'éducation et de la formation produite et publiée par le réseau de l'ADEA.


Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et le PRB (Population Reference Bureau) viennent de publier un document intitulé : Rapport sur le statut des adolescents et des jeunes en Afrique subsaharienne, Possibilités et Enjeux.

Ce rapport donne un aperçu des données-clés concernant le tiers de la population d’Afrique subsaharienne : les jeunes âgés de 10 à 24 ans. Il s’articule autour de 6 thèmes : la population, l'éducation, l'emploi, la santé sexuelle et reproductive, le VIH/sida, et l’égalité des sexes et protection sociale.

Cette publication présente ainsi les données disponibles, ventilées par âge et par sexe, pour 45 pays à travers 25 indicateurs spécifiques.

L’UNESCO vient de publier le Rapport mondial de suivi sur l’Éducation pour tous (2013/4) intitulé: Enseigner et apprendre: Atteindre la qualité pour tous.

Ce rapport est une publication indépendante que l’UNESCO a fait réaliser au nom de  la communauté internationale. Il est le fruit d’un travail de collaboration auquel ont  participé les membres de l’Équipe du Rapport ainsi qu’un grand nombre de personnes, d’organismes, d’institutions et de gouvernements.

Il démontre pourquoi l’éducation est essentielle au développement, dans un monde en constante évolution. Il explique que l’investissement de façon avisée dans les enseignants, et dans d’autres réformes visant à renforcer l’apprentissage équitable, transforme les perspectives à long terme des populations et des sociétés.

Source: http://www.unesco.org

Archives 2012


COMEDAF V reporting – Harare staff undertake training on report writing (January-March)

As part of the preparation for the production of continental and regional economic community reports on education for the meeting of the Conference of Ministers of Education of the African Union (COMEDAF V) set for April 2012, the working group’s Harare team, comprising four professional staff members and four interns, have participated in one-day English writing workshops every month since January. The long term objective is to provide a quantum shift in the understanding of staff on how to produce clear and concise policy reports.

Archives 2013


  • Regional Capacity Building Strategy for EMIS for the East African Community (EAC)
    An EMIS capacity building strategy report has been produced on behalf of the East Africa Community (EAC) by a restricted technical committee made up of EMIS experts from the EAC Partner States and a team from the ADEA Working Group on Education Management and Policy Support. The report mainly focuses on establishing effective mechanisms and strategies to promote EMIS development in the region.

​Policy Briefs

Les systèmes d'éducation en Afrique ne sont pas fatalement condamnés à l'échec ou aux difficultés. Certaines expériences méritent d'être partagées, et leurs leçons valent d'être méditées. Depuis 1998, l'ADEA a lancé un processus d'examen rétrospectif, d'évaluation et d'analyse -- qui implique les ministères de l'éducation de toute l'Afrique -- afin de mettre en lumière les réussites et les facteurs qui les expliquent. Clôturant plus d'une année de travaux menés par 25 équipes nationales et cinq groupes de travail de l'ADEA, la biennale 1999 a presenté une multitude d'expériences qui permettront aux pays de progresser, sur la base de leurs succès passés et présents.

Le document de synthèse, ainsi que les études de cas, classées ci-dessous par pays and groupes de travail, sont disponibles en ligne.

Mis en place en 1994, le programme d'échange intra-africains (PEIA) est né de la volonté de l'ADEA d'aider les ministères africains de l'éducation à exploiter les capacités et les expériences régionales pour capitaliser les innovations et solutions réussies. Pour les professionnels de l'éducation africains, le PEIA peut être une source précieuse d'expertise et d'échange d'expériences.

Fonctionnement du PEIA

Le programme finance :

• des voyages d'études et des échanges d'expériences entre professionnels de l'éducation africains ;

• des missions réalisées par des professionnels africains de l'éducation chevronnés, qui assument des fonctions de conseil et d'assistance technique.

This index covers ADEA Newsletter issues from Vol. 5, No. 1 (1993) to Vol. 9, No. 4 (1997). Prior to 1993 (Volumes 1 to 5), the Newsletter was produced by the World Bank's Africa Region Technical Department, which was then responsible for the management of the association.

In 1992, ADEA established a small Secretariat in Paris, hosted by the International Institute for Educational Planning (IIEP) of UNESCO. Production of the ADEA Newsletter was temporarily halted during the move from Washington to Paris. It was resumed in 1993, the first full year that the Secretariat worked out of Paris. As of Volume 5, the ADEA Newsletter has been produced on a quarterly basis. The Newsletter has been published online since 1996.

 

How to use the Index

The ADEA Newsletter Index has three sections:

Tous ces projets et travaux n'ont qu'un seul but. Que chaque individu d'un pays soit capable de comprendre que la connaissance intellectuelle et technologique est indispensable au développement de la paix, mais elle le sera à court terme, car à long terme, seuls la connaissance de soi et de ses besoins fondamentaux, le respect de sa dignité, le courage de se déterminer et l'amour des autres en seront garants pour les générations à venir.

Chaque participant de la formation en est aujourd'hui persuadé et, de ce fait, fait d'immenses progrès. Les élèves ne perdent plus leur temps en révoltes vaines, car ils ont compris que bonheur, lâcher-prise et actions sont des remèdes bien plus efficaces aux problèmes de l'Afrique.

Pages