Forum de dialogue politique de haut niveau de l’ADEA sur « L’enseignement secondaire en Afrique : préparer les jeunes au monde du travail »

Date: 
29 juil 2019 - 30 juil 2019
Location: 
Johannesburg
South Africa

L'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA) a clôturé hier son Forum annuel sur le dialogue politique de haut niveau sur l'éducation secondaire en Afrique ayant pour thème : Préparer les jeunes à l'avenir du travail. En partenariat avec la Fondation Mastercard et le ministère de l’Education de base (DBE) d’Afrique du Sud et le Groupe de la banque africaine de développement (BAD),  l’événement a confirmé la nécessité de réformer l’enseignement secondaire en Afrique en améliorant la profession enseignante, la qualité de l’enseignement et la fourniture de compétences du XXIe siècle, également à travers l’innovation et les technologies de l'information et de la communication (TIC).

Ouvert par Son Excellence Cyril Ramaphosa, le président de la République sud-africaine, les ministres de l'éducation des quatre coins du continent se sont engagés à concevoir et à transformer les systèmes éducatifs de l'enseignement secondaire afin de mieux préparer la jeunesse africaine à la nature changeante du travail.

Dans son discours d’ouverture, le président Ramaphosa a souligné que « le dividende démographique de l'Afrique ne peut être obtenu que par notre investissement dans la ressource la plus rentable du continent : les jeunes ».

Il a aussi ajouté que « L'enseignement secondaire responsabilise les jeunes à un moment où ils ont plus d’espoir, plus expérimentés et plus flexibles dans leurs vies, et nous devrions accueillir cette étape de la vie comme un moyen de donner aux jeunes les moyens de prendre en charge leur vie et notre avenir collectif ».

Le rapport de la Fondation Mastercard sur « L’enseignement secondaire en Afrique : préparer les jeunes à l’avenir du travail » est le plus récent effort de collaboration de la Fondation entre de multiples donateurs, partenaires et organisations de recherche, y compris un partenariat clé avec l’ADEA. Le rapport de cette étude, qui devrait être publié au début de 2020, met l'accent sur le rôle de l'enseignement secondaire pour faire en sorte que les jeunes acquièrent les compétences, les connaissances et les expertises nécessaires pour réussir sur un marché du travail dynamique et mondialisé.

Au cours de ce forum de deux jours, plus de 160 participants ont souligné l’immense opportunité qu’ont les jeunes africains, face à un marché du travail en constante évolution avec l’avènement de la quatrième révolution industrielle. Le Forum a suscité de vives discussions sur la modification des programmes afin de dispenser les compétences nécessaires, de former un corps d’enseignants hautement qualifié, de garantir l'accès de tous les jeunes à l'enseignement secondaire, quelles que soient les circonstances, et de trouver les moyens de financer la réforme ou la transformation nécessaire des systèmes éducatifs actuels.